fbpx
04 Fév

Help, je ne sais pas par où commencer le japonais !

Help, je ne sais pas par où commencer le japonais !

Help, je ne sais pas par où commencer le japonais !

Auréa

04 Fév. 2022

Quand on débute dans une langue, il est difficile de savoir clairement par où commencer. Surtout qu’à notre époque, on trouve énormément de contenus différents sur internet, mais qui au final, se ressemblent tous de part le contenu qu’ils proposent. Et ça nous perd assez vite voire nous démotive complètement 😅

J’ai donc écrit les étapes à suivrent qui selon moi, te permmetront de commencer avec de bonnes bases et sans te perdre ! Avec tout ça je te donne quelques conseils et ressources pour t’aiguiller un peu 😉

Evidemment tu n’es pas obligé(e) de suivre à lettre ce qui est écrit, c’est à toi de voir ! A toi de faire d’autres recherches en fonction de tes besoins, tes envies. Et si tu ne sais pas encore ce dont tu as “envie”, “besoin”, on va voir ça ensemble juste en dessous !🤓

Alors c’est parti pour se lancer enfin dans l’apprentissage du japonais, ouiiii 🥳

Sommaire

Présentation de la langue japonaise, les bases !

Avant de se lancer dans le vif du sujet, ça serait intéressant de savoir où l’on met les pieds ! (Si tu le sais déjà, tu peux directement passer à la suite 😉).

Le japonais se compose avec d’un côté les Hiragana (ひらがな), et d’un autre les Katakana (カタカナ) au nombre de 46 chacun. Ces deux formes sont ce que l’on appelle : des écritures syllabaires, aussi appelés les kana (on en parle en dessous !).

Après ça, tu as les kanji, que tu peux commencer à apprendre une fois les deux syllabaires précédents acquis. Les kanji sont quant à eux, bien plus complexes. En effet, il y en a….beaucoup 😅

Tu as également ce que l’on appelle les Rômaji, rien à apprendre, cette forme d’écriture, et bien, c’est la nôtre !😎 On les utilise en début d’apprentissage pour prononcer les mots, plutôt utile quand on n’a pas de professeur. Mais les rômaji sont à banir le plus vite possible, car si tu les gardes trop longtemps, ils risquent de te laisser avec des lacunes importantes.

Dans Ikimashô par exemple, les rômaji sont présents au début, mais je les enlève très vite pour (1) forcer les élèves à apprendre et mémoriser les kana et (2) leur éviter de trop grosses lacunes par la suite.

Donc, on récapitule : Hiragana & Katakana, que l’on va voir de suite, Kanji, nos fameux idéogrammes provenant de chine et des rômaji, l’écriture romaine. On a aussi les furigana, ce sont des Hiragana & Katakana, écrit au dessus des kanji pour connaitre la prononciation de ceux-ci.

Pour l’histoire de la langue et ses origines, tu peux lire cette aventure qui va je pense, bien te plaire 🤗 Et pour ce qui est de la grammaire, vocabulaire etc, je te conseille de ne pas te prendre la tête avec ! Si tu choisis un bon prof, de bons cours, une bonne formation, tu auras ces explications au moment voulu. Te dire qu’il existe différents groupes de verbes, des adjectifs en i et na, ne va pas t’avancer à grand chose 🥲

Se fixer un/des objectif(s) et s’organiser

Se fixer un objectif

Bon, maintenant qu’on sait tout ce qu’on va affronter (en gros). On va devoir chercher un objectif, un rêve comme j’aime le dire ✨

Dans toutes activités, toutes choses, tous projets, il te faut un objectif. Aucun objectif n’est trop “faible” ou “moins important”. A toi de définir ce que tu veux accomplir, atteindre en apprenant le japonais ? Quel est ton rêve ? On s’en fiche qu’il soit dans 10ans, surréaliste (pour le moment), écris ce qui te vient à l’esprit 🤗

Voici une liste d’idées si jamais tu es perdu(e) sur le sujet, ce sont les rêves qui reviennent souvent de mes élèves et abonnés :

  • Partir voyager au Japon et profiter à 100%
  • Discuter avec des natifs(ves), me faire des ami(e)s
  • Lire des mangas, romans…en VO
  • Regarder un animé sans les sous-titres
  • Comprendre les musiques de Jpop et autres
  • Devenir traductrice/traducteur
  • Travailler au Japon et y vivre
  • Devenir mangaka

Maintenant à toi de passer à l’action ! Prends une feuille et un stylo (non pas sur le pc ou téléphone, à la main !!) et note noir sur blanc ton objectif. Tu sais que noter et dire à voix haute son objectif augmente tes capacités à l’atteindre ? Si, si je te jure ! La force de la conviction 🙂 Accroche ton objectif là où tu peux le voir tous les jours ☀️

Complète cette phrase si ça peut t’aider : J’aimerais apprendre le japonais pour……

☀️Petit conseil : Si jamais ton objectif, rêve est trop “grand”, dans le sens très très éloigné dans le temps ou juste énorme dans sa réalisation. Découpe-le en petits objectifs. Comme ça tu auras ce sentiment de progression tout au long de ton apprentissage 😊 Un objectif doit toujours être SMART → Spécifique, mesurable, réalisable, réaliste et limité dans le temps.

Ton objectif, ton rêve, tu peux le changer autant que tu veux ! Mais dis-toi bien que même si là, tu commences de zéro, tout est possible. Si tu en es convaincu(e) alors rien ne pourra t’arrêter 🙌 La conviction est une force incroyable.

“Tu n’aurais pas ce rêve si tu n’avais pas déjà en toi ce qu’il faut pour le réaliser”

Someone in the world

S’organiser

J’aime bien sortir cette phrase quand on me dit “Auréaaaa, j’ai pas le temps !” je réponds souvent : Si c’est suffisament important, tu trouveras le temps. Sinon, tu trouveras une excuse. C’est violent ? Mais non ! C’est vrai ! Et je suis la première à me trouver des excuses quand soit-disant, j’ai pas le temps 🥲

Avant de te lancer, il faut que tu saches par quoi commencer, comment, quand etc.

On conseille souvent de commencer par apprendre les Kana (Hiragana & Katakana). Je conseille ça aussi, c’est beaucoup plus simple pour la suite 🙌.

Donc on a déjà notre “quoi”.

Maintenant il faut notre comment et notre quand. Le quand c’est le plus dur je pense hein. Le temps qu’on va pouvoir mettre à apprendre le japonais. Il va falloir se construire une routine d’apprentissage !

Si jamais tu n’as pas le temps (😉), voici ce que tu peux faire pour te dégager du temps. Je précise que pour apprendre une langue, tu n’es pas obligé(e) de faire 30h par semaine hein ! 10h ou 5h suffisent, si tu les utilises correctement !🙌

✔️A faire : Pendant 7 jours, note chaque petite chose que tu fais, vraiment tout. Garde ta routine habituelle, ne change rien. Après ces 7 jours, regarde tout ce que tu as écrit, est-ce qu’il n’y a pas un moment où tu ne fais rien, ou alors tu traines 1h sur twitter, ou un moment où tu joues sur ta tablette ? Ce sont des moments que tu pourrais utiliser pour le japonais par exemple !

Moi par exemple, j’avais l’habitude de jouer 1h ou 2h à mon jeu de match3 sur tablette. Maintenant je joue 20min et le reste je le passe à m’instruire ou à lire, ou à faire de la méditation etc.

Maintenant que tu sais à peu près quand tu vas pouvoir faire du japonais, on arrive au comment ! Comment = quel support ? Tu veux des cours en ligne avec un suivi particulier. Tu veux une formation en ligne pour y aller à ton rythme et pour que tu puisses gérer ton emploi du temps comme tu le souhaites. Ou en école peut-être ? A toi de voir ce qui te conviendrait le mieux !🤓

Les kana et kanji

Donc on l’a dit juste avant, tu dois apprendre les kana. On va commencer avec les hiragana, les lire, les prononcer et comprendre à quoi ils servent, pour cela tu peux te rendre dans mon cours sur la lecture et la découverte des Hiragana ici.

Les Hiragana c’est eux : 

Hiragana japonais

Ensuite attaque-toi aux katakana ici (ou tu peux aussi faire ces cours avec moi au début de ma formation Ikimashô !😉) Les Katakana ressemblent à ça :

Katakana japonais

Ce sont les syllabaires utilisés pour les mots étrangers entre autre 🙂

Et une fois les deux syllabaires précédents acquis, tu peux commencer à apprendre les kanji ! En y allant doucement, petit à petit ne te presse pas ! Petit exemple de kanji avec les furigana (texte tiré de mon livre de contes disponible ici !) :

Mais dans mes cours j’ajoute toujours les furigana ou alors je ne mets que les kanji niveau N5 ou ceux que l’on a déjà appris avec mes élèves !

C’est bien plus complexe d’apprendre à écrire et lire un kanji qu’un simple hiragana. C’est donc à toi de voir, mais si tu comptes apprendre les kanji, commence par ceux du JLPT N5 (j’en parle plus bas) ! Tu peux télécharger mes fiches de kanji N5 juste ici si tu veux !😉

Et si tu n’as pas les moyens de te lancer dans une formation en japonais pour le moment, tu peux télécharger mon workbook gratuit pour apprendre les Kana avec tes persos d’animés préférés 🤗

☀️Petit conseil : La lecture est ta meilleure amie ! Lire, même sans comprendre t’aidera à retenir, comprendre la structure d’une phrase et apprendre de nouveaux mots de manière exponentielle ! Pour ça je peux te conseiller les livres sur la boutique nippongo.fr qui est une vraie mine d’or en matière de livres japonais, mangas, romans… (Utilise mon code BIGJAPAN5 pour avoir 5% de réduction sur ta 1ere commande !)

Vocabulaire et grammaire

Une fois les deux syllabaires (hiragana et katakana) assimilés, tu pourras commencer les cours sur les mots de vocabulaire, les formes grammaticales, les verbes etc.

La totale quoi. Evidemment le but est d’y aller doucement, à son rythme et de si possible, poser un maximum de questions !

Pour t’aider, n’hésite pas à télécharger gratuitement les fiches de vocabulaire, grammaire et kanji du JLPT N5 juste ici !🤗 Et de partager tout ça autour de toi pour aider d’autres personnes !🤓

Le plus important est la pratique. Mettre en pratique tout ce que tu vas voir au fil de tes cours est hyyyper important pour comprendre, structurer et gagner en confiance en soi.

Je serai ravie de t’accompagner dans ton apprentissage à travers Ikimashô si tu décides de te lancer !🥳

Ikimashô | Formation en japonais pour débutant(e)s

Pars à l'aventure et lance-toi dans l'apprentissage du japonais à nos côtés ! Pense à tes rêves, ton objectif et lance-toi ! Tout est possible 🤓

Qu’est-ce que le JLPT ?

JLPT : Japanese language profiency test -> Un test d’aptitude officiel à la langue japonaise

Composé de 5 niveaux allant du plus facile, N5 au plus difficile N1.

Une fois que tu maîtrises totalement les hiragana et katakana, tu peux commencer ton apprentissage vers un niveau supérieur, le N5. Tu commenceras donc à apprendre les kanji de ce niveau, ses formes grammaticales, son vocabulaire etc.

Car oui, chaque niveau à son propre “contenu”, malheureusement il n’y a aucune liste officielle pour savoir quel kanji est dans tel ou tel niveau... mais tu as de nombreux sites qui proposent leur propre liste (dont moi juste ici hihi), et c’est plutôt cool !😉

Tu peux passer le JLPT officielement en France, notamment sur Paris, Bordeaux… Et avoir ton diplôme officiel validant tel ou tel niveau !

Pour te donner un ordre d’idée, le N5 ne t’ouvrira pas de portes dans le domaine du travail au Japon (évidemment bosser dans un konbini c’est possible avec le N5, mais le N4 c’est quand même mieux). Pour travailler au Japon, on te demandera le niveau N2 minimum. Voire N3 pour certains métiers.

Tu trouveras plus d’infos sur le site officiel juste ici !

Commencer le japonais

Alors, quel est ton objectif ? tes rêves ? 🙂

Par où commencer le japonais ?

Par où commencer l’apprentissage du japonais ?

Commence par te fixer un objectif, un rêve. Ensuite organise-toi pour éviter de te perdre ou de t’éparpiller pendant ton apprentissage. (On sait tous où ça nous mène → La démotivation, flemme…). Choisis ton quoi, comment et quand et tu peux enfin commencer !

Maintenant tu peux attaquer les Kana, lecture, prononciation, écriture. Pour ça, lis un maximum ! Une fois que tout est rentré, attaque tes premieres notions grammaticales, et tes premiers kanji tout doucement !

Quelles ressources utiliser ?

Alors nippongo.fr pour les livres, bigjapan.fr pour lire d’autres aventures comme celle-ci. Ma formation Ikimashô (ouiii 🥳), des chaines youtube, chaines twitch, comptes instagram, bouquins (J’ai fait une aventure sur 30 applications et ressources pour le japonais !)

Les erreurs à ne surtout pas faire quand on débute

Vouloir trop en faire. Fais en fonction du temps que tu as et fais ce que tu as envie de faire.

Commencer directement avec des kanji ou de la grammaire.

Garder les rômaji trop longtemps dans ton apprentissage.

Ne pas utiliser d’audios ou autres pour la prononciation des mots.

Rester seul(e) dans son coin.

Entre autres 😉

Leave A Reply