fbpx

Les contes japonais entre légendes et contes de fées…

Les contes japonais entre légendes et contes de fées…

« Il était une fois, dans l’une des régions les plus froides du Nord… »

On connait tous les fables de la fontaine, depuis tout petit on nous berce avec ces histoires aux morales cultivatrices.

Mais est-ce que tu as déjà lu des contes  japonais ?👺

Je suis passionnée par ça, les contes japonais ont une touche d’irréel et en même temps de réel. Il y a une si grande diversité, tu trouves de tout, allant des histoires romantiques et joyeuses, aux histoires d’horreur.

Est-ce vraiment arrivé ? Ou est-ce simplement un conte de fées ?

Toutes ces histoires sont fortement influencées par le Shinto et le Bouddhisme (les deux religions principales du pays).

On y trouve des personnes dans de situations parfois étranges ou humoristiques face à des êtres surnaturels comme des kami (dieu et esprits), des yokai (esprits monstres), des dragons et autres animaux mystiques.

J’ai lu pas mal de contes japonais pendant mes études et autres histoires courtes appelées 小説 (shyousetsu).

Mais les contes japonais sont répartis dans plusieurs catégories :

昔話 (Mukashibanashi), 涙話 (namidabanashi), お化け話(obakebanashi), 恩返し話 (ongaeshibanashi),頓智話 (tonchibanashi), 笑い話 (waraibanashi), 欲張り話(yokubaribanashi)

C’est de toutes ces histoires qu’est née mon envie d’écrire un livre (je t’en parle un peu plus bas).👇

J’ai eu envie de lier traduction et illustration, et je me suis dit que j’allais traduire des contes japonais et les illustrer dans un format de livre original !📖

Mais dans cet article, j’avais surtout envie de te présenter quelques uns de ces contes qui m’ont tant inspirés.

Donc c’est parti !


Les contes japonais entre légendes et contes de fées…

Représentation d'un conte japonais illustré

Source des images : http://book-graphics.blogspot.com/2016/02/japanese-tales.html

Let’s go !


👺 Les contes japonais, découvertes

❄️ 雪女 Yuki onna/La femme des neiges

◼️ Résumé : Lors d’une tempête au cœur de la forêt, Shigesaku et son fils Onokichi se réfugièrent dans une cabane perdue au milieu de la forêt. Plus tard dans la nuit, un vent glacial pénétra dans la cabane et une jeune femme apparu, c’était Yuki Onna…Ses intentions étaient-elles bonnes ou mauvaises ? Qu’allait devenir Shigesaku et son fils Onokichi suite à cette rencontre…

Illustration de la femme des neiges le conte japonais

◼️ Côté histoire : Qui est vraiment Yuki Onna/La femme des neiges ?

Elle est décrite comme étant une belle femme, grande aux cheveux longs. Une peau inhumainement blanche voire transparente, ce qui la rend quasiment imperceptible dans les paysages enneigés.👻

Elle porte un kimono blanc, bien que quelques légendes l’aient décrite comme étant nue. Elle flotte au dessus de la neige ne laissant aucune empreinte et peut se transformer en une brume pour se fondre dans l’atmosphère glaciale.

Yuki onna a souvent été décrite comme cruelle, tuant des personnes innocentes en les faisant mourir de froid.  Mais Yuki Onna étant la personnification de l’hiver et de la neige qu’elle représente, a un bon coté, elle laisse parfois s’échapper ses victimes, on raconte même qu’elle aurait laissé s’échapper un jeune homme en raison de sa beauté et de son âge...


👍 一寸法師 Issun boshi/L’homme de la taille d’un pouce

◼️ Résumé : Grand-père et grand-mère n’avaient jamais eu d’enfant. Mais un jour, un miracle se produisit et un enfant naquit. Un miracle de la taille d’un pouce, oui oui, un pouce. C’était un beau jeune homme de la taille du pouce de grand-père nommé Issunboshi. Arrivé à l’âge adulte, le brave et valeureux Issunboshi décida de partir vivre sa vie à la capitale et les aventures qui l’y attendent dépasseront toutes imaginations…

Combat entre issun boshi et le démon dans le conte issun boshi conte japonais illustration

◼️ Côté histoire, qui est le jeune garçon de la taille d’un pouce ?

L’histoire d’Issun Boshi a été reprise en Occident sous le nom de Tom Pouce.

Cette histoire existe sous de nombreuses variantes dans la tradition japonaise. Elle trouve sa source dans les 御伽草子(otogi Zoshi), un recueil de récit datant de l’époque médiévale.


🧵 鶴の恩返し Tsuru no Ongaeshi/La faveur d’une grue

Résumé : Un jour, une jeune fille frappa à la porte d’un vieux couple pauvre mais adorable. Ils décidèrent de l’accueillirent avec joie et la jeune fille resta aider cet adorable couple. Mais cette jeune fille avait un secret, un secret qui mettrait fin à leur relation. Quel était ce secret si lourd à garder et si dangereux à avouer ? Et pourquoi était-elle restée si longtemps ?

Illustration du conte japonais de la grue et du vieux couple illustration

◼️ Côté histoire :

Il existe différentes versions de cette histoire se classant dans la catégorie 恩返し話(Ongaeshibanashi).

Comme par exemple, 鶴女房 (tsuru nyobo) ou l’homme se marie avec la grue déguisée en femme, lui rendant à son tour une faveur.

Cette histoire à énormément était adaptée dans les films, animés, mangas et jeux-vidéos.

Pour citer un exemple connu, dans le chapitre 913 (épisodes 898 et 899) de One piece le titre du chapitre fait référence à cette histoire.

Chapitre 913 de One piece le manga japonais

🐱 猫の恩返し Neko no Ongaeshi/La reconnaissance d’un chat aimant

◼️ Résumé : Après des années de fidèles et loyaux services de la part de Calico, celui-ci n’u d’autre choix que de quitter son maitre, le Bonze, suite à un terrible secret avoué. Le bonze qui l’avait élevé et aimé comme son propre fils, fu détruit. Mais un jour, Calico lui renda visite et lui demanda à son tour une faveur, qui changera à jamais la vie de Monsieur le Bonze… Quel était ce secret que Calico n’u d’autre choix que d’avouer ? Pourquoi revenir après avoir quitté sa maison ?

Illustration du temple du bonze dans le conte japonais neko no ongaeshi bakeneko

◼️ Côté histoire :

Cette histoire tire ses traits d’une légende appelée,  化け猫(bakeneko) ou littéralement « chat-monstre ».

Cette légende décrit un chat ayant des pouvoirs surnaturels, une très longue queue se divisant en deux et marchant sur ses pattes arrières, prenant parfois forme humaine (en fonction des versions). Les Bakeneko sont considérés comme mauvais, arrivés à un certain âge (13ans), ils tuent voire mangent leur propriétaire et prennent possession du reste.

Note : C’est de cette légende, qu’est naît  chez les japonais l’habitude de couper la queue de leur chat.

À l’inverse on a les 招き猫 (maneki neko), les chats porte-bonheur.

Il y a de nombreuses légendes autour du Bakeneko, je t’invite à aller lire tout ça ici Wikipédia ! 🤗


💡 Notes et références

Références historiques : Wikipédia

Images et illustrations des contes dans les paragraphes : Moi🤓

Illustrations dé début : http://book-graphics.blogspot.com/2016/02/japanese-tales.html

Où lire tous ces contes : hukumusume.com


📙 Mon livre de contes japonais

On y est ! La partie pub 😂

Si toutes histoires t’intriguent, et que tu as envie de les découvrir, j’ai écrit un livre pour mon projet de fin d’année sur toutes ces histoires mais pas que !

J’ai également traduit et illustré tous les contes dont je viens de te faire le topo !

Donc non seulement tu vas kiffer lire, mais tu auras des illustrations pour t’accompagner dans ta lecture ! *trop cool*

Le livre est en vente sur Amazon au format PDF pour 9€ seulement et tu as un essai gratuit de 14 jours !

Evidemment je ne vais pas te laisser comme ça, et je vais te mettre un extrait juste en dessous !👇

Si tu as des questions rends-toi sur la page dédiée à mon livre juste ici.

Et si tu veux me faire part de tes retours, n’hésite pas à m’envoyer un email, je serai ravie d’en discuter avec toi !

Merci pour le support !

via GIPHY


🙌 Pour finir

Tous les contes :

雪女(yuki onna)

一寸法師(issun boshi)

鶴の恩返し(tsuru no ongaeshi)

猫の恩返し(neko no ongaeshi)

Ils sont disponibles gratuitement en japonais sur Hukumusume.com

J’espère que tu as appris certaines choses à travers cet article. Il était assez court, je ne voulais pas passer 3 ans sur des contes japonais (même si je pourrais)😅

👉 N’hésite pas à laisser ton avis/une suggestion peu importe, en commentaire  (tant que c’est en lien avec l’article)!

Allez, je te dis à très vite et prends soin de toi !

via GIPHY

Tchuuuss



2 thoughts on “Les contes japonais entre légendes et contes de fées…”

  • Coucou !
    C’est super ce que tu fais !!
    J’ai appris pleins de choses en te lisant, sur ton site ou ton Insta. Et pas que sur le Japon!☺️
    Ça se voit que tu t’investis à fond dans ton travail et ça marche carrément.
    Je te souhaite plein de réussite pour la suite! ☺️
    Des bisous, je pense à toi. 😘

    (Ps: 2vine ki c)